Accueil

Adresse: 2322, Avenue du RPT, Casablanca,LOME-TOGO
Tel: (00228) 22 22 58 20/91 68 42 37.
Fax:(00228) 22 22 58 20.

Les jeunes filles parlent des droits humains à travers le football

3-3, c’est le score d’un match de foot appelé SUPER7 au féminin pour l’Unité. Ce match qui a opposé les filles du club EDHR du lycée Lomé Port, Lire la suite

 

 Projet  jeunes acteurs de la réconciliation: Lire la suite

 Rapport d’activité 2015-2016:Lire la suite

 

 

 

 

 

 

dimanche, 11 juin 2017 11:13

Pour les droits sexuels et de reproduction, les Chefs et leaders communautaires d’Agome-glozoun se mobilisent !

Written by
Rate this item
(0 votes)

La violence  basée sur le genre constitue une violation des droits fondamentaux de la personne. Elle est un sujet qui préoccupe tant la communauté nationale  qu’internationale. Au Togo, des milliers de femmes et filles à travers le pays sont constamment exposées à toutes formes de sévices au sein de la famille, de la communauté, dans les services : coups et blessures, viol, harcèlement, proxénétisme, mutilations génitales féminines, mariages précoces et forcés, rites liés au veuvage, etc.

Selon de récentes données statistiques, notamment la troisième enquête démographique et de santé au Togo (EDST-III), 29% de femmes de 15 à 49 ans ont subi des violences physiques, 11% ont subi des violences sexuelles à n’importe quel moment, 8% ont subi des violences physiques pendant qu’elles étaient enceintes et 22% ont subi des violences conjugales qu’elles soient physiques ou sexuelles.

Pour lutter contre le phénomène, il est nécessaire d’agir sur les causes profondes de cette violence que subissent les femmes et les filles. Une d’elles s’avère être  la non-maitrise des droits sexuels et de reproduction.

Amnesty International  dans le cadre de sa campagne « Mon Corps Mes Droits » a  mis en place et formé depuis deux ans à Agomé-glozou dans le Bas Mono, une plateforme de filles et femmes. Cette plateforme  composée de trente femmes et filles de la localité est chargée de relayer l’information sur les droits sexuels et reproductifs auprès de leurs pairs en vue de les outiller à faire des choix responsables en matière de sexualité.

De cette intervention, il est ressorti la nécessité d’avoir des alliés efficaces à la cause des femmes pour plus d’impacts. Les chefs  et leaders traditionnels, à cet effet constituent  des partenaires de poids surtout en milieu rural.

Ainsi afin  de renforcer leurs moyens d’actions  et leurs  capacités de ces partenaires, la section togolaise d’Amnesty a organisé le 06 mai, à  l’endroit d’une trentaine de chefs traditionnels et leaders communautaires du canton d’Agome-glozou, une formation sur les violences à l’égard des femmes spécifiquement sur le  thème : « les violences à l’égard des femmes et des filles : quelles actions pour plus d’efficacité ? »

Cette formation leur a permis d’échanger sur la situation  et les formes de violences faites aux femmes dans la localité et de leur  trouver des pistes des solutions harmonisées  aux conflits  tout en partageant  les expériences sur les cas récurrents de litiges relatifs aux violences faites aux femmes.

A l’issue de la rencontre, les participants se sont engagés à organiser une campagne de sensibilisation  et de causerie-débats des à travers tous les villages du canton d’Agomé-Glozou sur les formes de violences, notamment  sur le cas du harcèlement sexuel en milieu scolaire.

  

Read 112 times
More in this category: « COMMUNIQUÉ

Actualités

L’EDUCATION AUX DROITS HUMAINS PAR LE DESSIN

 C’est vous qui assurerez la relève et le Togo en sera ce que vous en ferez . Cette boutade ou phrase, on la connaît. Elle résonnait chaque mercredi soir à partir de 14.30 En savoir plus

 

Activités

Campagnes

LA COMMUNAUTÉ D'AGOME GLOZOUN SENSIBILISÉE

Dans le cadre des activités relatives à la campagne"Mon Corps Mes Droits" (MBMR), la céllule femme de la section togolaise d'Amnesty International a mené le mercredi 19 Mars 2013 une sensibilisation publique à Agome Glozoun (Préf. d'Afagnan) à environ 90km de Lomé.
En savoir plus

 
  • AMNESTY INTERNATIONAL ANNONCE À L’ATTENTION DES MÉDIAS

    Lundi 9 janvier, Amnesty International rendra public un nouveau rapport intitulé Une année de rébellion. La situation des droits humains au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Ce document analyse les événements de 2011, année historique et tumultueuse marquée par des souffrances et de la tristesse mais aussi par l’espoir pour cette région et d’autres lieux dans le monde.

    Recommandations en matière de droits humains pour les pays en transition

    Cette année, Amnesty International a présenté des recommandations détaillées aux autorités de la Tunisie, de l’Égypte et de la Libye, et les a exhortées à rompre avec les années de répression et de violations des droits humains en prenant sans délai des mesures concrètes.
     
  • RAPPORT CAT SOUMIS AU COMITÉ DE LUTTE CONTRE LA TORTURE

    En dépit d’engagements pris de manière répétée au cours de la dernière décennie par les autorités togolaises, la torture et autres mauvais traitements demeurent un problème dans le pays. Ce phénomène est encouragé par le fait que les auteurs présumés de ces actes ne sont quasiment jamais traduits en justice.

    Questions liées à la torture

    La question de la torture a refait surface au TOGO depuis avril 2008 dans l’affaire de tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat. Les prévenus ont allégué avoir subi des actes de tortures lors de leur détention.Le gouvernement a alors demandé à la Commission National des Droits Humains (CNDH) de mener des enquêtes sur ces allégations de torture...Lire la suite
  • LES JEUNES

    Où allez-vous, jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui battez les rues, manifestant, jetant au milieu de nos discordes la bravoure et l'espoir de vos vingt ans ? Nous allons à l'humanité, à la vérité, à la justice ! Tous les jeunes de la section sont regroupés au sein d’une coordination qui les encadre à travers des clubs installés dans les lycées et collèges publiques et privé de Lomé et de l’intérieur du Togo. Ils sont associés aux activités menées par la section sur le plan national et prennent part à celles relatives à leur statut sur le plan international.

    Contact

    La coordination des jeunes est heureuse de vous accueillir pour agir ensemble sur Facebook: Reseau jeune Ai Togo