• Questions liées à la liberté d’expression et de manifestation

    Depuis le début de l’année 2012, la situation sociale et politique au TOGO est sans cesse mouvementée par des revendications et contestations qui touchent toutes les couchent  de la population togolaise. Les marches du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), les sit-in du Collectif Sauvons le Togo (CST) et les marches de la Coalition Arc-en-ciel en sont des démonstrations. Ces manifestations sont pour la plupart interdites et se heurtent à des répressions policières occasionnant des arrestations, des blessés et parfois des morts.Amnesty International suit de près ces manifestations avec d’autres Organisations de Droits Humains.

  • Questions liées à  la torture

    La question de la torture a refait surface au TOGO depuis avril 2008 dans l’affaire de tentative d’atteinte à la sureté de l’Etat. Les prévenus ont allégué avoir subi des actes de tortures lors de leur détention.Le gouvernement a alors demandé à la Commission National des Droits Humains (CNDH) de mener des enquêtes sur ces allégations de torture. La CNDH a produit son rapport d    ans lequel sont avérées les allégations de torture. Document que le gouvernement a censuré en publiant un autre rapport qui rejette les allégations de torture.